Un bon départ : première expérience professionnelle en vue !

Un bon départ : première expérience professionnelle en vue !

BLOG
AdobeStock_213183330 - Werkervaring - expérience

Connaissez-vous ce sentiment ? Vous avez repéré l’offre d’emploi idéale et le profil recherché vous correspond parfaitement. Seule épine dans votre pied : une expérience professionnelle est requise. Comment en disposer alors que vous venez de quitter l’école ? Jobmatch énumère les possibilités.

La survie du plus apte n’implique pas que ce soit toujours le plus fort qui l’emporte, mais bien que celui qui s’adapte le mieux sort souvent vainqueur. Il est en effet possible d’anticiper toute situation, pourvu que vous soyez orienté résolution de problèmes. Et vous n’en avez pas toujours conscience, mais vous comptez plus d’expérience que vous ne le pensez.

Esprit pratique

Les employeurs recherchent des personnes expérimentées, ou plutôt qui disposent d’une base de compétences, mais cela ne signifie pas que vous devez déjà avoir un certain parcours professionnel. Ce qui compte, c’est la façon dont vous vous distinguez des autres candidats. Benoit Maerten, CEO de Jobmatch, adhère totalement à cette philosophie : « Lors de votre première candidature, vous jetez toutes vos forces dans la bataille : l’expérience acquise au cours de vos études, de vos activités bénévoles, de vos hobbys et même les petits boulots dont vous vous chargez à la maison. S’il existe un lien avec les compétences nécessaires pour cet emploi, tous ces éléments constituent des atouts. »

Vous passez vraiment toute votre vie dans le canapé ? Alors, il est grand temps de changer d’attitude. Avec de la volonté, tout est possible !

Hobbys et petits boulots : c’est dans vos cordes !

Les connaissances pratiques et l’expérience qui découlent de votre vie privée ont plus de valeur que vous ne le pensez. 

Adolescent, vous organisiez des sorties et des fêtes pour un mouvement de jeunesse ? Vous comptez alors une première expérience dans l’organisation d’événements. Ou peut-être que vous avez beaucoup voyagé en grand amoureux de la culture et de la nature ? Cela fera bonne impression pour un poste de collaborateur dans une agence de voyages. Vous êtes bricoleur et résolvez des problèmes pratiques ? Ou plutôt un bouquineur qui s’essaie à l’écriture depuis des années ? S’il existe un lien avec l’offre d’emploi, vous voilà dans les petits papiers du recruteur.

Les « soft skills », ces nouvelles « hard skills »

Il est indispensable de voir au-delà de votre formation. Une personne qualifiée qui communique aisément est souvent la bienvenue pour des fonctions commerciales, d’accueil ou de recrutement. Les RH apprécient énormément l’intelligence émotionnelle et la capacité d’écoute.

Il va de soi que vos « hard skills », qui figurent sur votre diplôme, sont importantes. Cependant, vous développerez vos « soft skills » tout au long de votre vie et les employeurs y accordent de plus en plus d’importance. Être flexible et proactif, avoir l’esprit d’équipe, être doté d’une intelligence émotionnelle, savoir écouter, disposer d’une vision stratégique... Un bon candidat se distingue aussi grâce à ses compétences relationnelles.

Le bénévolat ? Inestimable !

Il n’existe pas de meilleure façon de montrer votre sens des responsabilités que les activités bénévoles. Vous étiez maître-nageur sauveteur sur une plage ou dans une piscine ? Vous donniez un coup de main dans le non-marchand pendant vos vacances ? Vous participez activement à la vie d’une association le week-end ? Cela prouve non seulement votre engagement social, mais aussi votre sens des responsabilités. Sans parler des compétences et du réseau que vous développez grâce à ces activités.

Recherche étudiant jobiste

Pour une première vraie expérience professionnelle, vous pouvez bien entendu commencer à travailler pendant votre adolescence. En tant qu’étudiant jobiste, vous êtes libres de prester un maximum de 475 heures par année calendrier.

Vous pouvez remplir des tâches administratives dans l’entreprise de vos parents, travailler dans un magasin, comme coursier ou dans l’horeca : cela vous aidera à trouver un emploi plus rapidement plus tard, car vous acquérez de l’expérience professionnelle pendant vos études.

Un tel emploi débouche souvent sur un premier contrat de travail. Votre job étudiant n’a rien à voir avec ce que vous voulez faire plus tard ? Cela apportera des preuves de motivation, de sens des responsabilités et de goût du travail.

Un stage, c’est une expérience pratique qui compte

L’apprentissage classique sur le lieu de travail vous aidera grandement à vous rapprocher du job de vos rêves. Vous observez le fonctionnement d’une entreprise, découvrez l’atmosphère qui règne au sein d’une équipe professionnelle et développez des compétences essentielles.

Le saviez-vous ? Vous pouvez également effectuer un stage rémunéré dans le cadre d’une convention d’immersion professionnelle (CIP) ? En plus d’acquérir une expérience pertinente dans le secteur, vous vous y retrouvez aussi sur le plan financier.

Les stages représentent également une opportunité de véritable premier contrat. Votre maître de stage sait en effet précisément ce que vous pouvez apporter à l’équipe.

Le résumé ? En tant que débutant, vous êtes toujours précieux pour un employeur. Vous offrez un regard neuf, êtes flexible, apprenez vite et êtes très motivé. Vous avez en outre plus dans le ventre que ce que vous pensez. N’hésitez donc pas et postulez, ce sera quoi qu’il arrive une expérience de plus à votre compteur.

Bonne chance !

Vous avez des questions? Ou vous voulez rencontrer un de nos collaborateurs?
Il y a toujours une agence Jobmatch près de vous.
Découvrez notre agence la plus proche